Depuis notre plus jeune âge, les premiers dessins que nous réalisons sont souvent des maisons. Curieusement, ces premières maisons ressemblent souvent à des visages. Fenêtres, porte, toit :ne dirait-on pas que ces premiers traits de crayon un peu malhabiles, enfantins, sont comme une figure qui voudrait parfois parler ? On constate également que des enfants souffrant d’un léger strabisme, par exemple, auront tendance à dessiner des maisons dont les fenêtres louchent également ! Aussi, la maison est comme le miroir de nous même. Parfois, de simples déménagements créent de véritables petits traumatismes et ne parlons pas des changements de pays. Aussi, toute notre vie, nous essaierons souvent de faire en sorte que notre habitation soit en cohérence avec nous-même, notre vie, nos envies, nos états d’âme. La maison est comme la projection de notre vie intérieure.

 

20131213_213904