Lors du premier rendez-vous, nous fixons ensemble les modalités des séances, notamment leur régularité, dates et horaires, etc. Les séances ont une durée de 45 mn.

Le tarif est fixé de 45 euros au premier janvier 2018. mais des arrangements sont possibles pour les personnes sans emploi, au RSA et en difficulté financière.
Mais, lorsque l’on s’engage vers une psychothérapie, il faut avoir conscience qu’il s’agit d’un véritable travail sur soi, dont l’objectif est de changer sa façon d’être, de voir la vie et d’aimer. Cela suppose un véritable investissement dans tous les sens du terme.

La Sécurité sociale ne prend pas en charge les consultations chez un psychothérapeute, psychologue, psychanalyste, etc. En revanche, certaines mutuelles peuvent les rembourser selon des modalités qui sont propres à chacune ainsi que des contrats souscrits. Pour le savoir, il faut donc se renseigner auprès de votre assurance complémentaire.